Publié le 29 avril

Robocath sécurise un financement de 40 M€ pour assurer son plan de développement

Robocath, société qui conçoit, développe, et commercialise des solutions robotiques innovantes pour le traitement des maladies cardiovasculaires, annonce aujourd’hui avoir clôturé un nouveau tour de table de 40 millions d’euros. Cette opération menée par MicroPort Scientific Corporation (HKG:853), un acteur industriel majeur du secteur, coté à la Bourse de Hong-Kong, associe des investisseurs institutionnels (Zhejiang Silk Road Fund, Luxembourg CLIIF géré par TUS-Holdings, CS Group, Anaxago) aux investisseurs historiques de la société (GO CAPITAL, NCI, Cardio Participations, M Capital, Supernova Invest, Normandie Participations, Crédit Agricole Normandie, Unexo, Caisse d’Epargne Normandie).

Cette opération financière de 40 M€ permettra à la société d’une part d’élargir la commercialisation de sa première plateforme d’assistance robotique, R-One™, à d’autres zones géographiques cibles, et d’autre part, d’accélérer le développement de sa deuxième génération robotique. Cette dernière sera capable de traiter des angioplasties coronaires plus complexes et de réaliser des interventions périphériques et neurovasculaires dont le traitement des Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC).

A l’issue de la réalisation de cette opération, les investisseurs historiques1 de la société et Philippe Bencteux, président-fondateur de Robocath, détiendront plus des 2/3 du capital de la société.

Cette opération concrétise également la mise en place d’un partenariat stratégique avec MicroPort qui se matérialisera par la création d’une joint-venture en Chine. Fondée en 1998 et comptant plus de 7 000 collaborateurs, MicroPort dispose d’une expertise reconnue dans le développement, la fabrication et la commercialisation de dispositifs médicaux et est leader sur son marché domestique dans le secteur cardiovasculaire. Elle commercialise une gamme complète de stents et ballons en Asie, en Europe et aux Etats-Unis. En 2019, MicroPort a réalisé un chiffre d’affaires de 793 M$ (1/3 sur les activités cardiovasculaires), en croissance moyenne de +17% sur ces cinq dernières années. La société est cotée à la Bourse de Hong-Kong depuis septembre 2010.

Robocath compte capitaliser sur cette expertise pour ouvrir le marché asiatique grâce à cette joint-venture et ainsi initier dans cette zone géographique cible la commercialisation de R-One™. Afin de faciliter son intégration sur ce marché stratégique et d’y assurer une distribution optimale, l’assemblage de la plateforme robotique et la fabrication des consommables seront réalisés localement. Dans le cadre de ce partenariat, les deux sociétés mettront également à profit la complémentarité de leur savoir-faire pour développer de nouvelles briques technologiques pour la future prise en charge des interventions vasculaires à distance, et pour intégrer des modules d’intelligence artificielle à ses solutions, conformément au plan de développement de la société.

« Nous sommes convaincus que la croissance du marché des dispositifs médicaux dans notre secteur repose aujourd’hui sur l’intégration de plateformes robotiques innovantes afin d’améliorer la prise en charge des pathologies cardiovasculaires. Elles permettront de créer de nouvelles possibilités de traitement comme la prise en charge à distance et de faciliter le geste des praticiens grâce à l’intelligence artificielle », déclare Dr Alex He, Directeur général d’une filiale de MicroPort, Medbot. « Nous sommes impatients de collaborer avec Robocath et d’initier la commercialisation de leur plateforme robotique propriétaire et à forte valeur ajoutée sur le marché chinois. »

« Cette opération financière va permettre à la société de réaliser ses objectifs », ajoute Lucien Goffart, Directeur général de Robocath. « L’engagement de MicroPort à nos côtés démontre la pertinence de notre proposition de valeur et tout le potentiel de notre solution. Grâce à d’excellentes synergies commerciales et technologiques, nous serons en mesure d’accélérer notre développement et de construire ensemble l’avenir de la robotique vasculaire qui bénéficiera incontestablement aux patients, aux médecins et à l’ensemble du système de santé. »

« Avec ce tour de table, Robocath franchit une nouvelle étape stratégique dans son développement. Je suis extrêmement fier du parcours de la société depuis sa création et tiens à remercier vivement les investisseurs historiques pour leur confiance renouvelée et les nouveaux actionnaires pour leur forte adhésion à notre projet de développement au cours des prochaines années », déclare Philippe Bencteux, Président-fondateur de Robocath. « Je suis également heureux d’accueillir au sein de notre Comité stratégique M. Jonathan Chen, chief international business officer de MicroPort, Dr Alex He, directeur général de Medbot, filiale de MicroPort, et M. Haitong Wang, managing partner de Zhejiang Silk Road Fund. »

Pour cette opération, Robocath a été conseillée par Mavietech et Bionest Partners Finance, sociétés de conseil en financement, et accompagnée par les cabinets d’avocats Dechert et L2B.